CHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNE

 1, RUE VIOLLET-LE-DUC , 11000 CARCASSONNE

CHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNECHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNECHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNE

Classée depuis 1997 au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Cité de Carcassonne est un ensemble architectural médiéval, dont les origines remontent à la période gallo-romaine, qui domine la vallée de l’Aude. La Cité de Carcassonne se trouve dans la ville française de Carcassonne dans le département de l'Aude, région d'Occitanie. Elle est située sur la rive droite de l'Aude, au sud-est de la ville actuelle. Cette cité médiévale fortifiée, doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de longueur et comportant cinquante-deux tours, qui domine la vallée de l'Aude. La Cité comprend également un château, le château comtal et une basilique, la basilique Saint-Nazair). Sauvée de la destruction par l'action et la ténacité de l'archéologue Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, puis restaurée au XIXe siècle de manière parfois controversée sous la direction de Viollet-le-Duc puis de Boeswillwald. Le château comtal, les fortifications, et les tours appartiennent à l'État et sont gérés par le Centre des monuments nationaux, tandis que les lices et le reste de la Cité font partie du domaine municipal. En 1846, Viollet-le-Duc est nommé chef du bureau des monuments historiques. Il est chargé, par Mérimée toujours, d'étudier la restauration de la Cité de Carcassonne, qui est alors dans un état proche de la ruine, d'après Charles Bourely, interrogé lui aussi dans Les Samedis de France Culture : L’état de la cité est assez connu par les gravures du baron Taylor, qui donnent une image exacte d’un ensemble ruiné, entièrement occupé par un habitat entre les deux lignes de rempart, les tours elles-mêmes étant recouvertes de toits de tuiles au-dessus des créneaux qui correspondaient également à un habitat. C’était une destination militaire qui était depuis longtemps désuète. Pour Carcassonne, je ne crois pas qu’on puisse faire à Viollet-le-Duc un reproche qu’on lui a fait ailleurs, à savoir un souci maniaque de l’unité de style. Il était devant un monument hétérogène qui comporte au moins quatre époques, et je pense qu’il a essayé de respecter assez scrupuleusement l’esprit de ses quatre époques dans sa restauration. Il faut noter que ce sauvetage de la Cité de Carcassonne s'est également assimilé à un chantier de démolition, puisque Viollet-le-Duc insista pour mener à bien, avec le gouvernement et l’aide du Conseil général, les expropriations de cet habitat qui s’était établi entre les deux lignes de rempart : "Il était extrêmement pittoresque mais ne permettait plus de comprendre la vocation militaire de cet espace entre les deux remparts, nécessairement nu, que l’on appelle les lices”, notait encore Charles Bourely. Viollet-le-Duc pensait à tout, au moindre détail. Aux box des écuries, il avait même dessiné les ferrures qui les fermaient, les clous qui sertissent les carrés de faïence des salles de bain, il allait vérifier sur les toits si les soudures des plombiers, pour les chenaux, étaient bien faites. Il dessinait aussi bien les épis de faîtage que les parquets... il a pensé à tout ! C’était un architecte universel, et je ne connais pas d’architecte contemporain capable de préparer un chantier comme il le faisait. Il connaissait tous les corps de métier, aussi bien les problèmes des tailleurs de pierre que des ferronniers, que des menuisiers… et il s’en est sorti très bien.

Information aux personnes en situation de handicap

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accédez au règlement intérieur de la salle CHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNE édité par celle-ci Règlement Intérieur

Chateau De La Cite De Carcassonne

4 événements trouvés pour CHATEAU DE LA CITE DE CARCASSONNE . Affinez vos résultats par :

Créer une alerte

Recevez par e-mail toute la programmation de ce lieu aussi souvent que vous le souhaitez.